Philippe Richert soutient le recours de Claude Brender face à la fermeture de Fessenheim - Région Grand Est
Région Grand Est

Philippe Richert soutient le recours de Claude Brender face à la fermeture de Fessenheim

Nous apprenions vendredi dernier la parution dans le Journal Officiel d’un décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, en 2019. Le dépôt de ce décret est une aberration que je ne peux que contester.

Depuis 2012, François Hollande cherche à faire de la fermeture de Fessenheim LA promesse qu’il aura tenue bien avant que des études sur la viabilité et le niveau de sécurité de la Centrale soient encore lancées.

Après les études et les conclusions rendues par l’Agence de Sécurité Nucléaire qui concluent à l’assurance sur le niveau de sécurité de la Centrale, et la décision du Conseil d’Administration de Fessenheim d’adopter une motion repoussant la fermeture de ce bassin d’emploi, le Gouvernement, par la voix de la Ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a fait le choix d’en imposer la fermeture.

Cette décision de pur affichage et en contradiction avec les décisions aussi bien de l’ASN, que du Conseil d’Administration qui sont les acteurs légitimes pour acter la fermeture. L’Etat ne dispose d’aucun fondement objectif pour cette parution et impose, une fois de plus, une de ses décisions sans concertation aucune !

Dans un contexte de nécessaire transition énergétique, à laquelle je souscris, il est inéluctable que des fermetures de centrales nucléaires doivent intervenir à terme. Toutefois, l’usine de Fessenheim mérite mieux que d’être un sacrifice sur l’autel médiatique et politique, avec des conditions de fermeture inimaginables en termes de dynamique territoriale, de la ville de Fessenheim à l’échelle de la Région Grand Est.

Alors que j’ai toujours manifesté mon attachement aux économies d’énergie et au développement des énergies renouvelables, je ne peux me résoudre à accepter ce gâchis industriel et économique qui scandalise à la fois tout le personnel de l’électricien français que l’ensemble des élus locaux.

C’est pourquoi je soutiens le recours en justice du Maire de Fessenheim, Claude Brender, qui subit comme nous cette décision nationale.

Je ne ménagerai pas mes efforts auprès du prochain Chef de l’Etat pour que le bon sens finisse par l’emporter.

 

Philippe RICHERT
Président de la Région Grand Est
Ancien Ministre

 

Télécharger au format pdf

Nous contacter

Région Grand Est
Maison de la Région
1 Place Adrien Zeller – BP 91006
67070 STRASBOURG Cedex
+33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
5 rue de Jéricho – CS70441
51037 CHALONS-EN-CHAMPAGNE Cedex
+33 (0)3 26 70 31 31

Hôtel de Région
Place Gabriel Hocquard – CS 81004
57036 METZ Cedex 01
+33 (0)3 87 33 60 00

par courriel :

contact@grandest.fr

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Accepter
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.
X