Ligne 14 : la Région Grand Est mobilisée - Région Grand Est
Région Grand Est

Ligne 14 : la Région Grand Est mobilisée

La ligne ferroviaire Nancy – Pont Saint Vincent – Mirecourt – Vittel – Contrexéville – Merrey, dite « ligne 14 », accuse un lourd déficit de maintenance depuis plusieurs décennies. Lors du Comité régional des services de transport (COREST) de Nancy Sud Vosges, le 18 octobre à Lunéville, SNCF Réseau a annoncé un ralentissement de la vitesse à 40 km/h sur 38 km à compter du 18 décembre 2016.

D’après SNCF Réseau, ces mesures sont dues au manque d’entretien des voies ferrées et de leur structure (rails, traverses et ballast) : seules les réductions de vitesses permettent alors de conserver les conditions nécessaires à une circulation des trains en toute sécurité. Le caractère obligatoire de ces mesures a été amplifié depuis des accidents ferroviaires récents.

Mise devant le fait accompli sur un défaut d’entretien qui ne relève pas de sa compétence, la Région a demandé dans l’urgence à SNCF Mobilités de travailler un plan de transport adapté. Cette desserte sera mise en place à compter du 18 décembre 2016.

Il apparaît que l’impact du ralentissement sur le temps de parcours ne rend plus viable le maintien d’un service ferroviaire tant que des travaux ne sont pas réalisés. C’est pourquoi le plan de transport adapté qui a été élaboré avec la SNCF est composé de trains entre Nancy et Pont St Vincent, et d’autocars au-delà de Pont Saint Vincent.

Une réunion de travail technique associant les services de la Région, de la SNCF, trois représentants de l’association ADLF Nancy/Merrey et un usager de la ligne s’est tenue le 3 novembre dernier afin de permettre tout de même une concertation autour de ce plan de transport adapté. Mais les membres de l’association n’ont pas souhaité prendre part aux échanges sur cette desserte de substitution.

Afin d’assurer le meilleur service possible, la mise en place d’autocars directs offrira, pour les principales destinations, des temps de parcours compétitifs. A titre d’exemple, certains services express relieront Nancy à Contrexéville en 1h20/25 contre 2h00 en train ou encore Mirecourt en 1h00/1h05 contre 1H36 si les trains avaient été maintenus. Par ailleurs, les autocars assureront la desserte directe des centre-villes.

Pour lever le ralentissement et permettre la circulation des trains en toute sécurité, il convient, selon SNCF Réseau, d’entreprendre des travaux sur l’ensemble des composants dégradés de l’infrastructure : traverses, voies, ballast, etc. A ce sujet, des informations erronées font état d’un coût de travaux estimé à 450 000 € entre Vézelise et Vittel, auxquels s’ajouteraient
6,48 M€ entre Xeuilley et Vézelise.

Or, il est nécessaire de prévoir des travaux sur les 108 km de voies ferrées entre Pont-Saint-Vincent et Vittel, la section Xeuilley – Vittel n’étant pas la seule à présenter des dégradations.

Les coûts habituels de réhabilitation d’une voie ferrée en mauvais état oscillent entre 500 000 € et 1 000 000 € par kilomètre, ce qui aboutit à un coût de l’ordre de 100 millions d’euros en première approche pour régénérer totalement cette ligne ferroviaire. Pour rappel, le renouvellement de la seule section Nancy – Pont St Vincent à l’été 2016 a nécessité un investissement, partagé entre SNCF Réseau, l’Etat, le Grand Nancy et la Région, de 19 M€ pour 26 km de voies. En comparaison, seuls 6,5 M€ de travaux avaient été réalisés en 2014 et 2015 sur la section Pont Saint Vincent – Vittel par SNCF Réseau.

La poursuite des études techniques sur les différents axes concernés, dont la ligne n°14, permettra donc de préciser le contenu des opérations et les budgets crédibles pour les réaliser.

Plus que jamais, la Région Grand Est continue de se mobiliser pour apporter les meilleures réponses aux usagers des transports, y compris en s’engageant au-delà de son strict périmètre de compétence sur des travaux dont le financement incombe au propriétaire des voies ferrées (SNCF Réseau). La Région a ainsi obtenu lors de la revoyure des Contrats de Plan Etat Région (CPER) une première enveloppe de 65 M€ pour engager, sur la période 2017 – 2020, les travaux les plus urgents, en vue de réduire au maximum les impacts sur la circulation des trains régionaux.

Un protocole tripartite Etat / Région / SNCF Réseau sera présenté à l’Assemblée plénière du Conseil régional les 15 et 16 décembre prochains pour cibler les premières lignes concernées par des interventions, dont la ligne 14 fera partie.

Télécharger au format pdf

Nous contacter

Région Grand Est
Maison de la Région
1 Place Adrien Zeller – BP 91006
67070 STRASBOURG Cedex
+33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
5 rue de Jéricho – CS70441
51037 CHALONS-EN-CHAMPAGNE Cedex
+33 (0)3 26 70 31 31

Hôtel de Région
Place Gabriel Hocquard – CS 81004
57036 METZ Cedex 01
+33 (0)3 87 33 60 00

par courriel :

contact@grandest.fr

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Accepter
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.
X